Odoo 8 – Test

Créé le: 2015/09/21 ; Révisé le: 2016/07/26
Thumbnail

En fin de semaine, je voulais essayer de me trouver un logiciel pour gérer les factures et comptes client au lieu d’utiliser mon propre logiciel que j’ai développé. Le but étant de possiblement avoir plus de fonctionnalités que je n’aurai pas à programmer.

Mes besoins sont de:

  • Pouvoir facturer mes clients et leur envoyer leurs factures par courriels.
  • Pouvoir joindre un état de compte ou avoir une façon de l’afficher. Ainsi, ils peuvent ajouter de l’argent à leur compte et ne pas avoir à payer au fur et à mesure.
  • Optionnellement, pouvoir payer leur compte avec PayPal. C’est optionnel, car j’ai déjà une page où ils peuvent aller au cas où.
  • Pouvoir créer des factures récurrentes. Surtout pour l’hébergement web.

odoo_logo

J’ai trouvé l’application web Odoo , un logiciel en Python qui, selon le marketing, peut faire tout cela et encore plus, tout en étant simple d’utilisation. Je l’ai donc mis à l’épreuve.

Pour l’installation, il y a un installateur, mais je ne voulais pas dédier une machine uniquement pour ce site et toutes ces dépendances. J’ai donc été heureux de voir qu’il y a une image Docker avec une documentation efficace qui montre comment démarrer un conteneur Postgres et un autre conteneur avec Odoo. Ce fut un charme.

Ensuite, le plaisir commence : il faut choisir les modules/applications que je veux avoir. En cliquant sur leur nom, je peux voir une description complète de ce qu’il peut faire et je peux cliquer sur « Installer » pour qu’il s’installe avec toutes ses dépendances. Selon les descriptions de ces modules et sur ce que je lis sur le site principal et sur des forums, je devrais tout avoir pour gérer les factures comme je le désire. Par contre, c’est là que ça se corse.

Après environ 4 heures à bidouiller avec ce logiciel, je n’arrive pas à grands résultats. C’est censé être super simple au point qu’il ne devrait pas y avoir de problème à leur manque de documentation, mais ce n’est vraiment pas le cas. D’ailleurs, la façon la plus directe de trouver le peu de documentation disponible est en passant par Google plutôt que de fouiller sur le site principal qui n’est que du marketing par-dessus du marketing. Par exemple, dans la description des modules que j’ai installés, il y a bien la mention des factures récurrente, mais une fois installée, je ne trouve aucun endroit dans la configuration ou dans la section des factures où ce mot est écrit.

En plus de cela, je suis tombé sur plusieurs bogues ou fonctionnalités non intuitives alors que je n’essayais que la base :

  • Un client qui reçoit une facture va recevoir cette facture par courriel en attachement. Il peut aussi cliquer sur un lien pour aller à son portail client où il devrait pouvoir voir toutes ses factures. S’il clique dessus, il peut créer son compte et le site va le rediriger vers une page inexistante. En gros, l’URL de redirection est mal encodée et ne mène nulle part.
  • Une fois sur le portail client (en modifiant l’URL pour aller sur la page principale):
    • Il peut voir les courriels envoyés, dont le courriel contenant la facture, mais s’il va dans la section « factures », un message dit qu’il n’en a pas pour le moment.
    • Il peut payer une facture, mais pas le compte. J’avais mis qu’il avait 7$ dans son compte, je lui ai fait une facture de 30$ et il ne pouvait pas simplement payer le 23$ dû, mais uniquement le 30$. Il ne pouvait d’ailleurs pas voir qu’il avait une balance de 7$.
  • J’ai utilisé le logiciel en français pour être certain que les factures que j’envoie soient en français et je me suis rendu compte qu’il y a plusieurs phrases de l’interface de base qui s’affichent quand même en anglais.
  • En désinstallant et réinstallant des modules (ce qui est fréquent en mode test), certains modules ne se nettoient pas convenablement : j’étais rendu avec trois « Whole Company » dans le menu. J’ai dû aller en effacer deux dans la base de données.

Globalement, mon impression sur ce logiciel :

  • Le site principal semble n’être que du pur marketing sans le logiciel promis derrière.
  • Le logiciel ne semble pas suffisamment mature dû au manque de documentation, aux bogues dans les fonctionnalités de base et à la mauvaise traduction.
  • L’expression « simple d’utilisation» ne s’applique pas à ce produit.

[EDIT]

Suite a cet article, j’ai reçu un courriel de la part d’une employée chez Odoo qui a pu éclaircir quelques point à propos des factures récurrentes:

  • Il faut utiliser le module « Online Billing » (que j’avais installé), activer les « Contrats » dans ce module et créer des « Contrats » en allant dans le menu « Sale ».
  • Dans la prochaine version (la 9 qui sort le 1er Octobre), il va y avoir une nouvelle application nommée « Subscription » qui devrait être plus simple à utiliser.

Commentaires, questions et suggestions:

  • Godasse dit :

    Bonjour Simon, c’est super intéressant ton retour sur odoo, voilà je vais savoir la solution définitive que tu as pronnée à la place de odoo, qui pouvait répondre à ton cas d’utilisation.

    Merci

    • Bonjour,

      Après avoir essayé Odoo, j’ai essayé dolibarr qui est en php. J’ai bien aimé l’interface et j’ai pu trouver beaucoup des configurations assez simplement.

      Par contre, je me suis rendu compte que ma façon de faire comportait plus de requis que ceux listés dans cet article. Par exemple, je ne veux envoyer qu’une facture par client par mois, qu’elle contienne un ou des éléments récurrents et parfois quelques éléments manuels (tel des consultations). Donc sans créer de nouveaux composants pour gérer mon flow particulier, ça aurait changé un peu ma façon de faire.

      Je suis donc resté avec mon programme 100% maison pour le moment, mais sinon, j’aurais surement misé sur Dolibarr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *